La respiration est controlée par deux nerfs. L’un a son origine en haut de la colonne vertébrale, quand l’autre est relié au système digestif, au larynx et au coeur. Quand nous prenons des inspirations rapides et superficielles comme chacun de nous le fait dans les situations stressantes, nous pouvons ressentir des nausées, des palpitations et une sécheresse buccale. Le fait de changer notre modèle respiratoire pour ralentire et approfondir le souffle soulage les symptômes du stress et améliore rapidement notre condition.